Les Audax


SITE OFFICIEL

Paris-Montgeron
Tourmalet :
1.000 Audax
2007


Une question, un avis, retrouvez notre Forum


Dans nos familles, rubrique consacrée aux amis Audax


Où sont passés les Bleus ?


Galerie photos

Toute l'actualité
Audax avec :




Règlement

Temps des brevets Audax pour homologation


Seuls qualificatifs pour l'Aigle d'or
L'U.A.F. est membre de la Fédération Française
de Cyclotourisme sous le n° 75/00116

I - PRESENTATION GENERALE

A - DEFINITION
Les brevets cyclistes organisés selon la formule Audax sont des randonnées effectuées en GROUPE. A l'origine le terme Audax (du latin signifiant audacieux) désignait uniquement les cyclistes capables d'effectuer 200 km entre le lever et le coucher du soleil. Henri Desgrange créa en 1904 les Audax Français pour relancer le grand tourisme sportif à bicyclette. Un brevet Audax est une épreuve de régularité et d'endurance sur une moyenne roulante de 22,5 km/h.

B - DISTANCE
Les brevets effectués selon les modalités définies ci-après se déroulent sur 100 - 200 - 300 - 400 - 600 et 1.000 km (article 3). Les distances de 400 - 600 et 1.000 km se caractérisent par la neutralisation d'une partie de la nuit. La seule distance supérieure est le brevet Paris-Brest-Paris organisé tous les 5 ans par l'U.A.F. exclusivement (comme tous les brevets dont le départ est donné de Paris) et qui est lui soumis à un réglement spécial.

C - CAPITAINES DE ROUTE
Les pelotons sont menés par des responsables nommés CAPITAINES DE ROUTE. Ils veillent à maintenir une allure la plus régulière possible, il est donc interdit de les dépasser. Ces capitaines de route sont chargés de veiller au bon déroulement du brevet, à la sécurité de tous, au respect des horaires. Ils sont habilités à prendre toutes décisions en ce sens.

II - REGLEMENT
Edition 1997 qui annule et remplace les précédentes.

Article 1 - ORGANISATION
1/1 - Elle est confiée à tous les clubs français ou étrangers affiliés à une Fédération en France : F.F.C.T. - U.F.O.L.E.P. - F.S.G.T. A l'étranger l'organisation des brevets Audax à lieu après la signature d'un protocole avec la fédération cyclo de ce pays. Pour cela ladite fédération doit accepter dans ces brevets Audax tous les cyclos sans restriction.
1/2 - Tous les brevets Audax organisés dans le respect de ce réglement, homologués par l'U.A.F. sont valables pour l'obtention de l'Aigle d'Argent ou d'Or (voir annexe 4).
1/3 - Un club (en aucun cas un membre individuel d'une fédération) peut solliciter l'organisation d'un brevet de 200 ou 300 km auprès du délégué régional de l'U.A.F. dont l'adresse figure dans le calendrier national des brevets.
1/4 - L'organisation d'un brevet de 400 ou 600 km ne sera confiée à un club que lorsqu'il aura démontré son savoir-faire sur un brevet de 200 km (au minimum). De plus le responsable des brevets devra disposer d'au moins 2 capitaines de route titulaires des brevets sur ces distances.

Article 2 - AVANT LE BREVET CONDITIONS D'ORGANISATION
2/1 - L'organisateur ayant obtenu l'autorisation doit communiquer au responsable du calendrier U.A.F. la date retenue. Ceci se fera impérativement avant la fin du mois de septembre de l'année précédant celle du brevet. Exemple : avant fin septembre 1998 pour une organisation en 1999.
2/2 - Le parcours doit être établi sur des routes en bon état, peu fréquentées mais néanmoins d'un accès bien signalé et de difficultés moyennes quant au relief. Le parcours ainsi construit devra être touristiquement attrayant.
2/3 - Le parcours sera soumis à l'approbation du délégué régional. Cette présentation devra se faire le plus près possible du modèle défini ci-dessous :

PRESENTATION D'UN BREVET AUDAX

CLUB ORGANISATEUR : ......................................... FEDERATION : ...................................................

RESPONSABLE - Nom : ......................................... Prénom : .................................................................

Adresse : ...................................................................................................................................................

Lieu de départ : .............................................. Date de départ : ............................. Heure : .......................

Carte Michelin utilisée : .................................................... Distance : .......................................................

Elle devra comporter :
- la numérotation routière permettant la vérification du trajet sur toute carte routière récente et le repérage sur le terrain.
- les communes traversées les plus importantes.
- lors d'un changement de direction, le nom de la commune, lieu dit, carrefour ou à lieu cette modification devra être précisée tout comme la nouvelle dénomination routière.
- ou lors de passage dans un département limitrophe, le changement de numérotation routière devra être indiqué.
- le kilométrage partiel et cumulé, la distance entre deux arrêts.
- les horaires de passage (calculés à 20 - 22,5 ou 25 km/heure) dans les communes indiquées précédemment.
- les horaires d'arrivée et de départ à tous les arrêts ainsi que la durée consacrée à ces arrêts.
- plus, éventuellement, toutes les explications complémentaires que l'organisateur jugera bon de communiquer pour la compréhension de son dossier.
2/4 - L'organisateur devra accepter les modifications demandées par le délégué régional. Il ne pourra organiser son brevet qu'après l'accord de ce dernier. En cas de contestation l'U.A.F devra en être avisée dans les plus brefs délais. Son Comité tranchera.

Article 3 - PARTICIPANTS
3/1 - Le responsable du brevet s'engage à accepter tous les cyclotouristes désireux de participer à son brevet. Pour cela il devra faire connaître son organisation par les différents calendriers (Audax et celui de sa fédération à tous les niveaux, national, ligue, département).
3/2 - Pour des raisons d'intendance (restauration, hébergement) il peut limiter le nombre des participants. Dans le cas de possibilités d'accueil réduites, l'organisateur ne pourra réserver toutes les places pour les membres de son club, il devra prévoir la disponibilité de place à destination de personnes étrangères à son club.
3/3 - L'organisateur pourra indiquer une date limite d'inscription.
3/4 - Les participants de moins de 18 ans devront présenter une autorisation parentale. Il n'existe pas d'âge limite.

Article 4 - DECOUPAGE HORAIRE
La régularité est l'une des conditions du bon déroulement d'un brevet Audax. L'horaire doit être l'objet de tous les soins.
4/1 - L'organisation des brevets Audax doit se dérouler au maximum de jour, pour des raisons évidentes de sécurité. Les parcours effectués de nuit seront les plus réduits possible, notamment le 200 km sera réalisé entre le lever et le coucher du soleil.
4/2 - Le responsable d'un brevet de 400 ou 600 km devra veiller à la durée de la neutralisation nocturne.
Elle devra permettre à la fois :
              - d'éviter des heures dangereuses,
              - un repos satisfaisant,
              - un bon étalement des arrêts,
              - le respect du temps de base du peloton.
Pour les arrêts il est souhaitable que la neutralisation :
              - soit d'environ 5 heures pour le 400 km,
              - soit d'environ 6 heures pour le 600 km.
Elle pourra avoir lieu suivant la saison entre :
              - 22 h 30 et 4 h 30,
              - ou 23 heures et 4 heures (+ ou - 30 minutes).
4/3 - Les arrêts seront espacés en s'inspirant du tableau intitulé " tableau de marche ".
Ils doivent permettre aux participants de se ravitailler en leur évitant de quitter le peloton, ce qu'ils ne pourront faire qu'en cas de force majeure (panne, cause physique). L'organisateur devra donc choisir ses lieux d'arrêts en fonction des possibilités offertes et éventuellement prévoir les apports alimentaires (penser aux toilettes pour les dames).

Article 5 - EXIGENCES D'UN BREVET AUDAX
5/1 - Pour être homologué, un brevet ne pourra compter moins de 4 participants au départ et 3 à l'arrivée.
5/2 - Le nombre minimum d'étapes sera celui indiqué dans le tableau de marche pour ne pas rompre l'équilibre entre le temps "roulant" et le temps de repos.
5/4 - L'arrêt pour le déjeuner ne pourra être inférieur à 1 h 15 minimum, ni supérieur à 1 h 45 et commencer entre 11 h 45 et 14 heures.
5/5 - La longueur des étapes pour tous les brevets (sauf le 100 et le 200 km) devra être en moyenne entre 45 et 55 km avec un maximum de 67,5 km dans une seule journée.
5/6 - La moyenne roulante est normalement de 22,5 km/h pour le 100 km, elle peut-être de 20 km/h.
5/6.1 - L'organisateur peut estimer qu'une portion du parcours par son relief et (ou) l'exiguïté des routes ne permet pas le maintien de la moyenne de base. La moyenne alors choisie (20 km/heure dans la plupart des cas), soit (3 km en 9 minutes) sera indiquée sur l'itinéraire remis aux participants et respectée sur le terrain. Le parcours choisi ne devra pas exiger plus d'une étape à moyenne réduite par ½ journée et celle-ci ne pourra être supérieure à 50 km (2 h 30).
5/6.2 - Par demi-journée il ne devra pas y avoir plus d'une étape à 25 km/h qui ne pourra dépasser 55 km (2 h 20). Cette moyenne sera clairement indiquée aux participants.
5/7 - L'heure de départ est laissée à l'appréciation de l'organisateur. Cependant elle devra être chosie pour que l'arrêt de nuit, s'il existe, se fasse sensiblement à la moitié de la distance. Dans tous les cas, le départ matinal ne devra pas se situer avant 4 heures ou 4 h 30 suivant la saison.

Article 6 - RESPECT DU KILOMETRAGE
L'indication du kilométrage global de chacune des distances doit se vérifier sur le terrain avec une tolérance de + ou - 10 kilomètres. La référence pourra être la carte "Michelin" au 1/200.000 (1 cm pour 2 km) ou "IGN" au 1/100.000 (1 cm pour 1 km). Au délà de cette tolérance le participant peut-être considéré comme autonome quant à l'allure et au délai de route.
Exemple : Paris-Grenoble - 600 kilomètres (36 heures).
La montée vers le col du Galibier peut se faire partiellement à allure libre.
Le participant à de tels brevets sera lauréat dès qu'il aura terminé la distance correspondant au temps de base. Exemple : le participant à Paris-Genoble-Le Galibier est lauréat d'un Audax de 600 kilomètres à Grenoble, même s'il ne va pas jusqu'au col du Galibier.

Article 7 - RESPECT DE L'HORAIRE
7/1 - Les temps de base s'appliquent au peloton pour accomplir la distance totale du brevet.
7/2 - Les temps roulants sont calculés sur une moyenne roulante de 22,5 km/h.
7/3 - Les temps minimum doivent être respectés, en aucun cas le peloton ne pourra arriver dans un temps inférieur.
7/4 - Pour les 100 - 200 - 300 km le temps maximum du peloton sont calculés sur une moyenne roulante d'environ 20 km/h.
7/5 - Pour le 400 et 600 km les écarts entre le temps mini et maxi sont réduits du fait de la neutralisation nocturne. Le temps maximum est une tolérance en cas de retard : le risque dû au mauvais temps se trouve limité du fait que ces brevets se déroulent à partir du mois de mai.
7/6 - Le temps maximum d'homologation ne s'applique qu'à un participant en difficulté (mécanique ou physique), éventuellement il peut bénéficier d'un compagnon charitable. Les moyennes globales de ce dernier participant, pour que son brevet soit homologué sont les suivantes :

Distance Temps Moyenne en km/h
100 km 7 h 00 14,29
200 km 14 h 00 14,29
300 km 20 h 00 15
400 km 27 h 00 14,8
600 km 40 h 00 15


Article 8 - RESPECT DE L'ITINERAIRE
8/1 - L'organisateur est tenu de faire respecter l'itinéraire approuvé par le délégué régional de l'U.A.F. Il remettra au départ de son brevet l'itinéraire détaillé à chaque participant intégré ou non à la carte de route avec l'adresse et le n° de téléphone des restaurations, d'hébergement, le lieu précis des arrêts (église, gare, direction etc ...). Il devra, à sa convenance faire figurer sur son itinéraire les horaires détaillés de passage dans chaque localité ou réserver ce genre de renseignements aux seuls capitaines de route. De ce fait n'indiquer aux participants que les horaires des arrêts.
8/2 - Les Capitaines de route peuvent, exceptionnellement modifier, avec l'accord du responsable du brevet, un tronçon du parcours pour des raisons valables (travaux en particulier). Dans ce cas la déviation mise en place par la DDE (Direction Départementale de l'Equipement) devra être respectée ceci afin de rester couver par la compagnie d'assurances du brevet. En cas d'erreur de parcours, si un participant s'en aperçoit, il en avisera les capitaines de route qui décideront de la conduite à tenir afin de se remettre le plus rapidement possible sur le parcours officiel. Ce participant ne prétextera pas cette erreur pour quitter le peloton.

Article 9 - ENGAGEMENT - NOMBRE DE BREVETS SUR UNE PERIODE
En cas d'organisation multiple le même jour (exemple : lors d'un 200 km mis en place 2 fois 100 km), le participant devra indiquer clairement la distance et la seule qu'il souhaite effectuer. En cas d'abandon il n'aura pas la possibilité de se faire homologuer une distance inférieure à celle choisie.

Article 10 - SECURITE
10/1 - L'organisateur est responsable de la sécurité sur son brevet.
10/2 - Il refusera dans l'environnement immédiat du peloton les voitures suiveuses étrangères à l'organisation, assistant un individuel ou les membres d'un club.
10/3 - Sur les parcours de nuit l'organisateur aidé par les capitaines de route veillera à ce que tous les participants aient leurs cycles munis d'un éclairage solidement fixé et en constant état de marche (prévoir des ampoules de rechange et piles à emporter sur soi et non dans le sac de voyage).
La chasuble ou le baudrier réfléchissant est obligatoire.
Le port du casque est fortement conseillé (obligatoire lors de tous les brevets organisés par l'U.A.F.).
L'organisateur devra refuser le départ à tout participant dont l'éclairage ne serait pas conforme au code de la route. Les gardes boue restent très vivement recommandés.

Article 11 - CARTES DE ROUTE
11/1 - Seules les cartes de route fournies par l'U.A.F. peuvent être utilisées.
11/2 - Les organisateurs veilleront à ce qu'elles soient correctement remplies dès le départ.
11/3 - Les contrôles de passage se feront avec des tampons humides du commerce sur lesquels la localité devra figurer. Le pointage est obligatoire lors de la pause déjeuner ou dîner. Il n'est pas recommandé lors d'un arrêt court, durant lequel il est préférable que les participants ne soient soumis à d'autres contraintes que celles dictées par la nature.
11/4 - Lors du dernier arrêt ou à l'arrivée, l'organisateur est tenu de récupérer toutes les cartes de route. Il y apposera le tampon de son club, il dressera la liste des arrivants sur l'imprimé officiel fourni par l'U.A.F.
11/5 - Cette liste sera soumise sans délai à l'U.A.F. pour l'homologation des brevets.
Les 200 km sont homologués depuis 1904, les autres distances depuis 1979.

Article 12 - CONTESTATIONS
12/1 - En cas de litige entre un organisateur et un participant celui-ci peut s'adresser par courrier au siège de l'UNION DES AUDAX FRANCAIS, 6, avenue Maurice-Ravel, 75012 PARIS.
12/2 - S'il s'avère que cette réclamation est fondée, en particulier pour un non respect de l'allure Audax, le club pourra recevoir un avertissement. En cas de récidive l'U.A.F. retirera à ce club le droit d'organiser tous brevets Audax pour une ou plusieurs années civiles.
12/3 - Un participant peut se voir refuser l'homologation, notamment s'il navigue volontairement derrière le peloton avec un retard conséquent et se trouve ainsi en contradiction avec la formule.
12/4 - L'organisateur à toute latitude pour exclure de son brevet un participant qui, par son attitude met en cause la sécurité du peloton. Il pourra par la suite refuser l'inscription de cette personne aux brevets qu'il organiserait.

Article 13 - BREVET 1.000 KILOMETRES
13/1 - L'organisation d'un brevet de 1.000 km peut être confiée a un club ayant fait ses preuves sur la série 200 à 600 km.
13/2 - Le "1.000" est considéré comme un brevet spécial. Il est inscrit en priorité au calendrier de l'U.A.F.
13/4 - Arrêts au total : 21.
- 3 arrêts de nuit en moyenne de 7 heures - minimum 6 heures - maximum 8 h 20.
- 3 arrêts pour le déjeuner - 15 arrêts intermédiaires.
13/5 - Il n'est pas imposé de brevet qualificatif, cela reste à l'initiative de l'organisateur. Il parait souhaitable que les participants "inconnus" aient au moins réalisé récemment avant le départ :
1 x 200 - 1 x 300 - 1 x 400 km.
13/6 - Un certificat médical d'aptitude peut-être exigé.
13/7 - Quelques exemples d'horaires de départ préconisés :
               - 1er jour : 9 heures fin du brevet le 4e jour à 12 heures maxi à 13 heures ;
               - 1er jour : 11 heures fin du brevet le 4e jour à 14 heures maxi à 15 heures ;
               - 1er jour : 13 heures fin du brevet le 4e jour à 16 heures maxi à 17 heures.
13/8 - L'itinéraire est libre, sous forme de raid (aller simple), d'une boucle (aller et retour) ou même de 2 - 3 ou 4 boucles (maximum).

ANNEXE DU REGLEMENT

Annexe 1
Abonnement à la revue des Audax.
Cette revue paraît 4 fois par an : janvier - avril - juillet et octobre (5 fois les années de PARIS-BREST-PARIS) et contient les renseignements et les récits des organisations sur les 5 disciplines : cyclisme, marche, aviron, natation et ski de fond.
L'abonnement individuel est conseillé pour les participants à nos brevets et obligatoire pour les clubs organisateurs. Lors de brevets spéciaux cet abonnement peut-être obligatoire pour les cyclotouristes participant à ces organisations. Avec la revue du mois de janvier les abonnés reçoivent le calendrier des organisations Audax toutes disciplines. (Ce callendrier est disponible lors de l'Assemblée Générale de novembre).

Annexe 2
Sociétaires de l'U.A.F.
Les membres d'un club dont les buts sont identiques peuvent devenir sociétaires de l'U.A.F après le paiement de la cotisation annuelle. Ils ont voix délibératoires et sont éligibles. Il leur sera alors possible de :
- participer aux élections du bureau de l'U.A.F. (et éventuellement de se présenter comme candidat).
- de porter le maillot de l'U.A.F et l'écusson spécial réservé à l'U.A.F.
- Ces membres devront s'engager à faire la propagande pour les brevets Audax et à en respecter l'éthique bien entendu.

Annexe 3
Challenge de l'U.A.F.
Il sera remis au club organisateur qui en une année civile, sur la série des brevets (avec au minimum 100 - 200 - 300 - 400 km) aura totalisé par ses participants le plus grand kilométrage (1 point par kilomètre).

Annexe 4
Récompenses individuelles.
Une MEDAILLE pourra être acquise à titre onéreux à partir du brevet de 100 km avec possibilité de faire graver le nom du lauréat.

AIGLE D'ARGENT
Il sera décerné à tous les cyclistes ayant effectué les brevets suivants 200 - 300 - 400 - 600 et 1.000 km. Il suffit d'un parcours par distance, une distance même supérieure ne peut-être substituée à une autre, seul PARIS-BREST-PARIS AUDAX ou un brevet de longue distance peut remplacer le brevet de 1.000 km. Les lauréats des 5 distances pourront faire la demande de l'Aigle d'Argent. Une médaille est proposée, gravée et numérotée.
L'Aigle d'Argent pourra être attribué plusieurs fois.

AIGLE D'OR
Il sera descéné à tous les cyclistes ayant effectué sans limite de temps les brevets suivants :
- 1 fois les distances de 200 - 300 - 400 - 600 km.
- 2 fois 1.000 km (ou brevet de 1.000 km et un brevet de longue distance égal ou supérieur à 1.000 km) et le PARIS-BREST-PARIS AUDAX. Cette dernière distinction du fait de l'obligation de Paris-Brest-Paris ne peut-être accordée qu'une fois tous les cinq ans. Les candidats devront remettre au responsable de l'U.A.F les cartes de route requises (et une photo d'identité pour le libre des Aigles d'Or), celle-ci recevront la mention : "Lauréat Aigle d'Or" n° .......
Les brevets effectués dans les pays où une fédération à délégation de l'U.A.F sont valables. Les lauréats se verront remettre le diplôme "AIGLE D'OR CYCLISTE". De plus, une médaille gravée pourra être acquise.
Les diplômes sont une récompense de l'assiduité et sont gratuits. Les médailles sont facultatives et à titre onéreux.